Faune sauvage

Ceux qui ont l'occasion de marcher quelques heures dans la steppe arctique entendront à coup sûr le cri plaintif du Pluvier doré (Pluvialis apricaria; Heilo en langage Same). En général si l'on s'approche ou qu'on s'éloigne du Heilo, celui-ci émet un cri par seconde environ. Si au contraire, on lui tourne autour (sans modifier sa distance) ou si l'on est à l'arrêt, la fréquence est divisée par deux.
Si l'on s'approche trop du Heilo, celui-ci s'enfuit. Mais si l'on s'en éloigne trop... il nous suit. Alors, comme c'est en général le seul animal que l'on remarque dans ces vastes étendues désertiques, ne sachant son nom lors de mon premier voyage, je l'avais surnommé "l'oiseau qui s'ennuie".

 

 

 

Sur les reliefs un peu plus accidentés, on rencontrera aussi...

si vous passez trop près de son petit, vous serez attaqué par le Labbe à longue queue (Stercorarius longicaudatus). Impressionnant par sa taille et sa détermination... on ne plaisante plus.

 

 

On verra aussi le grand gravelot (Charadrius hiaticula)

Près des lacs, dans les plaines,

Le courlis corlieu (Numenius phaeopus).
courlis

Parmi les rapaces on observera la buse pattue (Buteo lagopus).




Croiser des cétacés est toujours une expérience fascinante. Soit vous allez les voir au loin comme sur la vidéo. Soit vous serez en train de manger et vous entendrez un souffle sourd, venant d'on ne sait où. Vous chercherez d'où ça peut venir. Regarder vers la mer pour trouver l'origine de ce souffle mystérieux ne vous traversera l'esprit qu'après avoir vainement cherché coté terre. C'est sa répétition un peu aléatoire qui vous aiguillera. Mais la foi suivante, même deux ans plus tard, l'entente de ce souffle vous fera bondir et scruter la mer... ils sont là, mais où ?

 

 

 

 

 

Coté mer, vous pourrez voir :
l'huitrier pie (Haematopus ostralegus)

le chevalier gambette (Tringa totanus)

Le harle bièvre (Mergus merganser)

Enfin, lorsque vous les attendrez le moins, sur les plateaux, vous verrez décamper maladroitement le Lagopède des saules (Lagopus lagopus) ou le Lagopèdes alpins (Lagopus mutus).

lagopede

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×